La discrimination c’est quoi ?

Définition générale :  

Il est important, dans un premier temps, de savoir que la discrimination constitue le fait de faire une distinction concernant une personne ou un groupe social ayant pour conséquence un rejet. Cela vise à créer une exclusion sociale basée sur des critères tels que l’origine sociale ou ethnique, la religion, le genre, le niveau d’intelligence, l’état de santé, etc.

On distingue la discrimination directe de la discrimination indirecte.

La discrimination directe:

Cette forme de discrimination est la plus répandue. C’est lorsque l’on traite une personne de façon négative en comparaison à une autre personne en raison de critères interdits par la loi tels que le genre, l’âge ou l’origine, alors que ces deux personnes ont une situation identique.

La discrimination indirecte:

Cette forme de discrimination est plus difficile à identifier. C’est le fait de prendre une décision qui paraît neutre en apparence mais qui va entraîner le même résultat qu’une discrimination directe.

Il existe une multitude de motifs différents de discrimination. En voici quelques exemples :

  • La race
  • L’origine nationale ou ethnique
  • La couleur de peau
  • La religion
  • L’âge
  • Le genre
  • L’orientation sexuelle
  • L’état matrimoniale
  • La situation de famille
  • La déficience
  • Les caractéristiques génétiques

Exemples de situation discriminatoire :

  • Le refus d’un crédit en raison de l’âge.
  • Une femme ayant une rémunération plus faible que son collègue masculin.
  • Une personne n’ayant pas été embaucher du fait de son origine.
  • Le licenciement d’une femme pour cause de grossesse.
  • Le refus de location d’une salle de mariage du fait de l’homosexualité des mariés.
  • Le refus d’une embauche à cause de l’apparence physique d’une personne.

Si vous avez dû faire face à ce genre de situation, vous avez été victime de discrimination. Pour vous aider, des voies de recours ont été crée pour obtenir la réparation du préjudice moral ou financier.

Le rôle de la Loi :

Le champ d’application du délit de discrimination est défini à 225-1 du Code pénal.

23 critères de discrimination sont donc interdits par la loi. On retrouve les sanctions applicables à l’article 225-2 du Code pénal.

Nous pouvons donc tous être victime de discrimination